Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
  
Comment améliorer son domicile et éviter les chutes

Comment améliorer son domicile et éviter les chutes

  • Apprendre à se connaitre et en particulier les limites physiques qui apparaissent avec l’âge
  • Aménager son domicile en suivant les conseils de bon sens et de sécurité

B

  • Baignoire : tapis antidérapants et pastilles autocollantes au fond de la baignoire ou de la douche. Il existe des moyens de modifier sa baignoire pour la rendre plus adaptée avec une porte ou en changeant pour une douche à même le sol sans marche.
  • Barres d’appuis pour être équilibré dans la baignoire ou pour se lever des toilettes

C

  • Cuisine : un évier pas trop profond avec une hauteur adaptée, des rangements accessibles, pas trop haut ni trop bas…
  • Chute : il ne faut pas la négliger ni la banaliser. En cas de chute, il faut en parler à votre médecin et refaire le point des risques de chutes à docile et à l’extérieur.
  • Prendre une canne adaptée en cas de trouble de l’équilibre ou de difficultés à marcher. Les modèles de canne varient de la canne simple à la canne trépied. Un conseil par votre médecin, votre pharmacien ou votre kiné peut vous être utile.
  • Pas de câbles du téléphone ou de de la télévision qui traînent sur le sol
  • Carte d’invalidité : revoir avec votre médecin si vous pouvez l’obtenir pour vous permettre d’avoir des priorités dans les files d’attente et un accès aux places de parkings dédiées.

D

  • On peut aussi utiliser un déambulateur si les difficultés de marche sont trop importantes ou si on est trop essoufflé. Le déambulateur peut être à pieds fixe ou à roulette, il peut comporter un frein, un sac de course…. Ce dernier modèle est très répandu dans les pays du Nord de l’Europe et permet aux sujets âgés en perte d’équilibre de sortir seuls de chez eux.

E

  • L’éclairage du domicile est très important d’autant que les personnes avec l’âge perdent de la capacité de vision dans les zones sombres. Il faut utiliser des ampoules à fort éclairages et laisser aussi un éclairage la nuit.
  • Les échelles sont  interdites au plus de 75 ans, le risque de chute et les conséquences de ces chutes sont importantes et peuvent faire basculer vers la perte d’autonomie.
  • L’escalier dans les immeubles est à éviter surtout s’ils sont trop cirés, mal éclairés, avec un tapis mal fixé comme c’est assez souvent le cas. Dans le cas on ne peut pas l’éviter (pas d’ascenseur, maison à étage), toujours utiliser la rampe, monter doucement, augmenter l’éclairage (attention à la minuterie) et faire des arrêts réguliers.

F

  • Pas de fils électriques qui trainent sur le sol car on risque de se prendre les pieds dedans. On peut utiliser des range-fils, fixer les fils au mur, ordonner les fils en les attachant…

G

  • Le garage doit être bien éclairé, et les espaces de circulation autour des voitures suffisants.  Dans les parkings d’immeuble, penser à demander à être rapproché des ascenseurs (possible avec une carte d’invalidité). 

H

  • habitat et handicap sont au cœur des prochaines décisions politiques en particulier avec la loi d’aménagement des lieux publiques

J

  • Le jardin est un endroit important dans la maison mais il faut éviter tous obstacles végétaux comme des plantes rampantes, des dalles ou carrelage mal fixés ou qui débordent. Les outils doivent être rangés et ne pas traîner sur le sol en particulier les tuyaux d’arrosage. Les points d’accès doivent être bien étudiés en particulier les escaliers et les portes d’accès aux zones de rangement. On peut se faire aider pour les travaux difficiles tout en gardant le plaisir de jardiner.

L

  • Un lit ne doit pas être trop haut ou trop bas pour éviter un effort en se levant ou une « chute » en se couchant. Il existe des lits avec des moteurs électriques de différents modèles disponibles dans les magasins de meuble. Il existe aussi des lits médicalisés pris en charge par la sécurité sociale et nécessitant une prescription de votre médecin
  • Le lavabo de la salle de bain doit avoir une hauteur adaptée et il doit être d’accès facile en enlevant par exemple les meubles placés dessous, et les portes serviettes mobiles et instables.

M

  • La moquette peut être utile pour amortir les chutes mais il faut faire attention à vérifier qu’elle soit encore en bon état, bien accrochée au sol et sans morceau se détachant susceptibles de faire glisser.
  • Il faut enlever les meubles encombrants, souvent au fil des années le mobilier s’accumule et réduit l’espace de circulation

O

  • s’obliger à faire attention dans ses déplacements à l’intérieur et à l’extérieur de votre domicile
  • s’organiser pour éviter d’être débordé dans la vie quotidienne aussi bien par les tâches ménagères que les courses ou les tâches administratives.

P

  • une pente ou rampe d’accès peut être mise en place pour faciliter l’accès dans certains immeubles ou dans une maison
  • partie commune, poubelle : il faut également penser à l’accès aux poubelles et aux parties communes de l’immeuble

R

  • Les rangements doivent être adaptés, c’est-à-dire il faut que les choses utiles dans le quotidien soient à porter de main, surtout pas trop haut ni trop bas.

S

  • Eviter les sols glissants, les sols recouverts de moquettes mal posées, les carrelages ou dalles mal ajustées…

T

  • Les tapis doivent être enlevés ou fixé au sol
  • Il existe des tapis anti dérapant pour couvrir les surfaces lisses comme le carrelage, le parquet et aussi dans les salles de bain.
  • Le téléphone doit être accessible. Il existe des téléphones adaptés avec des grosses touches, des numéros d’appels réduits, des amplificateurs de sons.
  • La télécommande peut être simplifier pour éviter d’en avoir plusieurs pour le même appareil (télévision et boite wifi par exemple)
  • Pour les toilettes, il faut installer un rehausseur et des barres d’appuis.

V

  • L’installation de volets électriques peut être une solution pour éviter un effort devenu difficile.

 

 

Vous êtes une personne âgée ou un aidant, vous avez besoin d'aide au quotidien ?
Evaluez vos difficultés ou appelez-nous au 01 84 19 26 14
Sénior ou aidant
Evaluez vos difficultes au quotidien
Trouver des solutions adaptées
JE FAIS LE TEST
JE RECHERCHE
Veuillez remplir ce formulaire, un conseiller vous rappellera :
A propos de nous
Je Suis Autonome est le premier site internet qui analyse gratuitement les difficultés des seniors et de leurs aidants et qui les met en relation avec des prestataires de qualité. Auxiliaire de vie, aide juridique, portage de repas, soins esthétiques mais aussi équipement de sécurité, de téléassistance et aménagement de la maison, avec Je Suis Autonome, nous vous aidons à choisir pour que vous soyez bien chez vous en quelques clics. Nous vous conseillons aussi sur les maisons de retraite, les résidences de services et les hébergements temporaires.
Suivez-nous
Restez en contact sur les réseaux sociaux !


loading
Chargement...
Back to Top