Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
  
Démence à Corps de Lewy

Démence à Corps de Lewy

La démence à corps de Lewy (DCL) est aussi appelée maladie à corps de Lewy . Elle est liée au dépôt d’une protéine appelée alpha-synucléine à l’intérieur des cellules cérébrales.  Ces dépôts sont les corps de Lewy et ils se trouvent de façon préférentielle au niveau des zones du cerveau impliquées dans la motricité et certaines fonctions intellectuelles. On ne connaît pas l’origine de la formation de ces dépôts.

La DCL est responsable de 5 à 15% de l’ensemble des démences. Elle touche de façon préférentielle le sujet âgé comme toutes les maladies neuro-dégénératives.  La DCL se rapproche par certains symptômes moteurs (rigidité, troubles de la marche) de la maladie de Parkinson.

Le diagnostic repose sur des critères à la fois clinique et d’imagerie :

Clinique

  • De façon progressive s’installe des troubles intellectuelles dominés par une baisse des capacités d’attention, une perte des repères de l’espace, une difficulté à organiser des tâches complexes et à résoudre des problèmes de la vie quotidienne (fonctions exécutives). Ces troubles ont la particularité d’être fluctuants d’un jour à l’autre.
  • Des troubles du comportement avec un trouble du jugement, parfois des idées délirantes (sentiment de préjudice de l’entourage)
  • Des hallucinations le plus souvent visuelles, parfois complexes et inquiétantes
  • Des troubles de la marche avec un syndrome extra pyramidal (un peu similaire à la maladie de Parkinson)
  • Des chutes répétées, des troubles du sommeil avec des rêves agités.

Imagerie

  • Il y a peu de signe à l’IRM cérébrale contrairement à la maladie d’Alzheimer
  • La scintigraphie et le Dat Scan apportent plus d’arguments en confirmant l’atteinte des voies dopaminergiques.
  • D’autres examens peuvent être utiles : analyse du sommeil par exemple.

Il n’y a pas de traitement pour cette maladie mais l’utilisation des produits type inhibiteur de l’acétylcholine estérase pourrait ralentir l’évolution. Cependant des séances de kinésithérapie peuvent aider à lutter contre les troubles moteurs. Il faut noter que la classe pharmacologiques des neuroleptiques est contre indiquée en raison de risque d’effets secondaires graves (confusion, baisse de la tension artérielle)

Pour en savoir plus :

Vous êtes une personne âgée ou un aidant, vous avez besoin d'aide au quotidien ?
Evaluez vos difficultés ou appelez-nous au 01 84 19 26 14
Sénior ou aidant
Evaluez vos difficultes au quotidien
Trouver des solutions adaptées
JE FAIS LE TEST
JE RECHERCHE
Veuillez remplir ce formulaire, un conseiller vous rappellera :
A propos de nous
Je Suis Autonome est le premier site internet qui analyse gratuitement les difficultés des seniors et de leurs aidants et qui les met en relation avec des prestataires de qualité. Auxiliaire de vie, aide juridique, portage de repas, soins esthétiques mais aussi équipement de sécurité, de téléassistance et aménagement de la maison, avec Je Suis Autonome, nous vous aidons à choisir pour que vous soyez bien chez vous en quelques clics. Nous vous conseillons aussi sur les maisons de retraite, les résidences de services et les hébergements temporaires.
Suivez-nous
Restez en contact sur les réseaux sociaux !


loading
Chargement...
Back to Top