Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
  
La dépendance

La dépendance

L’autonomie se définit par la capacité de la personne à gérer sa vie soi-même (choisir, prévoir..).

La dépendance à l’inverse implique le besoin d’aide pour effectuer des actes de la vie courante. La dépendance n’est pas inéluctable avec l’avance en âge, mais il s’agit d’une préoccupation essentielle des séniors et également d’un problème socioéconomique en raison de la croissance démographique de la tranche d’âge supérieur à 75 ans.

Les origines de la dépendance

La dépendance peut avoir une origine :

  • physique comme dans les suites d’un accident vasculaire ou dans le cadre d’une insuffisance cardio respiratoire
  • intellectuelle dans le cadre par exemple de la maladie d’Alzheimer. Les deux types de dépendances peuvent être associés

Les différents degrès dans la dépendance

  • La perte des capacités fonctionnelles : le plus souvent la conséquence des déficiences liées au vieillissement. Elle accompagne la diminution physiologique des performances des organes avec l’âge et elle peut rendre plus difficile la réalisation des tâches habituelles de la vie.
  • La perte de l'autonomie dépasse le vieillissement physiologique : Il s’agit de la perte de la capacité à gérer sa vie.

De la Maladie à la dépendance 

Le modèle de Wood décrit en 1973 reste la référence pour expliquer les différentes étapes de progression de  la dépendance. Il s’agit d’un modèle à trois dimensions liant les différents phénomènes secondaires à une maladie.

  • La déficience est la conséquence d’une maladie et reflète le déficit de l’organe en cause. Par exemple un accident vasculaire cérébral peut entraîner une paralysie ou des difficultés à s’exprimer.
  • L’incapacité est la perte partielle ou complète de la possibilité de réaliser un acte et elle résulte de la déficience, par exemple en raison d’une paralysie la personne ne peut plus marcher seule.
  • Le handicap représente au final le retentissement dans la vie social et économique de la perte de capacité par exemple la personne ne pouvant plus marcher ne peut plus se promener dans la rue.

Chez le sujet âgé on va retrouver deux types de handicaps : le handicap apparaissant chez des personnes âgées valides au cours du processus de vieillissement et le handicap supplémentaire lié à des pathologies d’organes, locomotion, cognitif…Le handicap n'est pas un état stable.

La confrontation entre les incapacités de la personne et la demande de son environnement va générer chez elle la sensation d'une stratégie de vie adaptée ou inadaptée. Le maintien à domicile représente la situation d'autonomie sociale typique où les proches et les services de soutien à domicile peuvent compenser les incapacités.

Vous êtes une personne âgée ou un aidant, vous avez besoin d'aide au quotidien ?
Evaluez vos difficultés ou appelez-nous au 01 84 19 26 14
Sénior ou aidant
Evaluez vos difficultes au quotidien
Trouver des solutions adaptées
JE FAIS LE TEST
JE RECHERCHE
Veuillez remplir ce formulaire, un conseiller vous rappellera :
A propos de nous
Je Suis Autonome est le premier site internet qui analyse gratuitement les difficultés des seniors et de leurs aidants et qui les met en relation avec des prestataires de qualité. Auxiliaire de vie, aide juridique, portage de repas, soins esthétiques mais aussi équipement de sécurité, de téléassistance et aménagement de la maison, avec Je Suis Autonome, nous vous aidons à choisir pour que vous soyez bien chez vous en quelques clics. Nous vous conseillons aussi sur les maisons de retraite, les résidences de services et les hébergements temporaires.
Suivez-nous
Restez en contact sur les réseaux sociaux !


loading
Chargement...
Back to Top