Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur notre site. Si vous continuez à utiliser ce dernier, nous considérerons que vous acceptez l'utilisation des cookies.
  
Les tremblements chez la personne âgée

Les tremblements chez la personne âgée

Le tremblement est phénomène fréquent mais d’intensité variable et de causes très différentes. Il se définit comme une contraction répétée et involontaire des muscles durant les moments d’éveil et il disparait durant le sommeil. Toute personne peut trembler de façon naturelle lors d’une exposition au froid ou en cas de stress ou de peur. Il s’agit alors le plus souvent d’un mouvement fin des doigts qui s’accentue selon les moments. 

Le tremblement peut cependant devenir pathologique et l’on distingue deux grand types de tremblements selon leur mode de survenu : au repos ou lors du maintien des attitudes ou de l’action. 

Le tremblement d’attitude et d’action

C’est un mouvement rapide, régulier rythmé qui disparait totalement au repos. 

La principale cause en est le  tremblement essentiel. Ce nom est surtout lié à l’absence d’explication claire sur son origine.  Il affecte autant les hommes que les femmes.  On estime qu’environ 300000 personnes sont atteintes de ce trouble en France.
Il apparaît en général après 50 ans, et on estime que près de 5% des personnes de plus de 65 ans ont un tremblement essentiel. Il peut survenir plus jeune et dans la moitié des cas il existe plusieurs personnes dans la famille qui en sont affectés. 

Sur le plan clinique, le tremblement essentiel touche surtout les mains et se manifeste plus volontiers dans certaines positions comme les bras tendus ou lorsque l’on porte un objet. Il peut s’étendre à la tête avec un mouvement d’oscillation parfois aussi aux cordes vocales responsable d’une voix chevrotante. Il augmente le plus souvent lentement au fil des années. 

Le tremblement d’attitude peut avoir d’autre causes : l’anxiété, certains médicaments (en particulier les antidépresseurs, les neuroleptiques, corticoïdes), certaines maladies comme l’hyperthyroïdie, le sevrage de tabac ou d’alcool, l’abus de caféine…  

Le tremblement de repos

Il se produit  lorsque la personne  est immobile, et s’arrête lors des mouvements volontaires. A l’inverse du tremblement essentiel, il est lent et régulier. Il peut survenir le plus souvent au niveau des mains et bras mais aussi au niveau des lèvres, du menton et/ou la langue. Le tremblement augmente lors du calcul mental ou d’autres activités intellectuelles. 

Sa cause la plus fréquente est la maladie de Parkinson où il se trouve associé à d’autres signes de la maladie comme les troubles de la marche, la raideur, l’akinésie. …Il est lié à une atteinte d’une partie très localisé dans le cerveau que l’on appelle les noyaux gris. Des substances anomales peuvent s’y déposer  ou le fonctionnement des cellules dépendant des neurotransmetteurs dopaminergiques peut s’altérer.

Le tremblement orthostatique primaire 

Il est beaucoup plus rare et souvent peu connu. Il touche plutôt la femme autour de la cinquantaine. Ce tremblement atteint les membres inférieurs et le tronc et se produit uniquement en positon debout. Il entraine une instabilité très gênante pour la personne. Il disparait à la marche.

Comment fait-on le diagnostic ?

Votre médecin va d’abord analyser cliniquement votre type de tremblement et bien distinguer le tremblement survenant au repos de celui survenant lors de l’action ou de l’attitude et les autres signes cliniques associés. 

Selon les résultats de son examen, il pourra demander des examens complémentaires : une IRM cérébrale pour visualiser la morphologie des différentes parties du cerveau, une imagerie par Dat scan pour étudier la production des cellules dopaminergiques qui diminuent lors de la maladie de Parkinson, un enregistrement du tremblement par un électromyogramme.

Peut on traiter le tremblement ? 

Cela dépend de sa cause. Le tremblement dans le cadre de la maladie de Parkinson se traite selon les autres signes associés de la maladie. Le tremblement essentiel se traite lorsqu’il devient gênant avec des bétabloquants le plus souvent. Il existe maintenant pour les formes très invalidantes des techniques chirurgicales complexes permettant de stimuler ou de détruire la zone cérébrale au niveau des noyaux gris responsable du tremblement.

Pour en savoir plus :

-http://www.franceparkinson.fr/docs/le-tremblement.php?p=72&id=171 

-http://www.franceparkinson.fr/docs/le-tremblement.php?p=72&id=171 

 

Vous êtes une personne âgée ou un aidant, vous avez besoin d'aide au quotidien ?
Evaluez vos difficultés ou appelez-nous au 01 84 19 26 14
Sénior ou aidant
Evaluez vos difficultes au quotidien
Trouver des solutions adaptées
JE FAIS LE TEST
JE RECHERCHE
Veuillez remplir ce formulaire, un conseiller vous rappellera :
A propos de nous
Je Suis Autonome est le premier site internet qui analyse gratuitement les difficultés des seniors et de leurs aidants et qui les met en relation avec des prestataires de qualité. Auxiliaire de vie, aide juridique, portage de repas, soins esthétiques mais aussi équipement de sécurité, de téléassistance et aménagement de la maison, avec Je Suis Autonome, nous vous aidons à choisir pour que vous soyez bien chez vous en quelques clics. Nous vous conseillons aussi sur les maisons de retraite, les résidences de services et les hébergements temporaires.
Suivez-nous
Restez en contact sur les réseaux sociaux !


loading
Chargement...
Back to Top